Siatol

 

 

 

 
 
 
Pays: Burkina Faso
Secteur d’activité: Agriculture
Statut: In progress
Entrepreneur: Marcel Ouédraogo
 
 

Siatol (Société Industrielle de l’Agroalimentaire pour la Transformation des Oléagineux) est une jeune entreprise de transformation de soja, créée en 2010 à l’initiative de Marcel Ouédraogo. L’entreprise met sur le marché national de l’huile de soja raffinée destinée à la consommation humaine et du tourteau de soja destiné à la consommation animale dans le secteur avicole. Ces deux produits sont fabriqués dans la zone industrielle de Kossodo à Ouagadougou à partir de la trituration de soja brut produit localement.

Siatol travaille en partenariat avec un réseau de plus de 3000 petits producteurs, organisés en groupes de 10 à 15 personnes. L’entreprise les accompagne sur les plans technique, organisationnel et financier.

L’ENTREPRENEUR

Marcel Ouédraogo a travaillé près de dix ans dans la filière soja au Burkina avant de se consacrer pleinement à Siatol, dans l’optique d’ouvrir des débouchés aux petits producteurs et renforcer la position de la filière sur le marché national.
Diplômé de l’Université Polytechnique de Bobo Dioulasso, Marcel Ouédraogo est un ingénieur agro économiste spécialisé sur les questions de développement rural. En décembre 2004, il rejoint le CIDR (Centre International de Développement et de Recherche). Marcel Ouédraogo travaille notamment sur le programme ESOP (Entreprises de Services et Organisations de Producteurs), spécialisé dans la structuration de la filière soja au Burkina. A partir de 2008, le CIDR noue un partenariat avec l’ONG APME2A (Agence pour la Promotion de la Petite et Moyenne Entreprise Agriculture et Artisanat), une association de professionnels créée en 2004 et dédiée au soutien de l’entrepreunariat agricole au Burkina Faso.
En parallèle de ses fonctions au sein de l’ONG, Marcel Ouédraogo réfléchit à un modèle économique mieux adapté et plus accessible aux petits producteurs, alors que la concurrence sur la filière soja devient de plus en plus forte au Burkina : ‘’les très petites entreprises promues par le programme peuvent difficilement produire de l’huile de soja, compte tenu des contraintes techniques et de l’exigence de qualité. Avec Siatol, l’objectif est de lever les barrières à l’entrée et de sécuriser les débouchés pour les petits producteurs Burkinabè’’.